Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 16:54

Un orage est passé dans la nuit, puis les vendanges ont repris leur cours normal.

Le mistral a dégagé le ciel progressivement, et c'est donc le retour du grand ciel bleu.

Vendanges à "Pisan", une très belle parcelle située au dessus du Musée du Vigneron à Rasteau.

Les vendangeuses sont tombées sur un nid dans une souche de syrah (comme quoi respecter la nature et l'environnement ne sont pas des paroles en l'air). Elles ont pris soin de ramasser les grappes tout autour sans toucher au "petit nid douillet" …

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 16:56

Rasteau, ce pittoresque petit village de la vallée du Rhône, à 20-25 km au nord-est de Châteauneuf-du-Pape est un des plus beau terroir de la vallée du Rhône.

 

 

Ses côteaux et banquettes escarpées dominent la vallée de l'Ouvèze. Nous avons cette propriété depuis 1980, et au fil des ans, continuons à apprendre, et toujours mieux comprendre ce superbe terroir.

 

 

Certes le travail y est plus difficile que sur des terrains de moins forte pente, mais cette superbe exposition, plein sud, permet une excellent maturité des raisins. Grenache et Syrah s'y exprime de façon remarquable.

 

 

Ce soir sur France 5 émission sur le Palais des Papes d’Avignon

 

Daniel COULON, domaine de Beaurenard à Châteauneuf du Pape doit normalement faire partie du reportage comme vigneron.

Palais d'Europe

 

Lundi 17 septembre 20:40

 

20:40 sur France 5
Durée : 55 min
Avignon, au palais de Clément VI le Magnifique. De Raynald Merienne.
Stéréo

 

2006. France.
Auteur : Raynald Merienne

 

Résumé :

 

Le parcours à travers les hauts lieux de la culture européenne se poursuit en Avignon. Le palais de Clément VI le Magnifique demeure le symbole d'une gloire passée - et presque oubliée. Il fut une époque durant laquelle Avignon faisait rayonner les arts et la culture sur l'ensemble de la Chrétienté. Après maints rebondissements, la ville est devenue la nouvelle Rome. Comment et pourquoi ce processus politique s'est-il opéré ? Raynald Merienne se plonge dans l'histoire d'Avignon et tente de mesurer l'oeuvre du pape Clément VI. Il affirmait que ses «prédécesseurs n'avaient pas su être pape». Comment lui-même a-t-il envisagé ses fonctions de chef de l'Eglise ?

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 16:44

A la cave, à force de "rentrer du raisin", il y a de plus en plus de travail de jour en jour.

 

 

 

Vu le travail que nous effectuons dans le vignoble (avec des produits naturels), nous ne levurons pas, et laissons travailler les levures naturelles (souvent appelées levure indigènes) que nous pensons plus typées, et donnant des vins plus complexes puisque ce n'est pas une souche de levure sélectionnée qui travaille, mais un grand nombre de souches de levures différentes. De plus, les fermentations se déroulent très bien comme cela, donc pourquoi changerait-on ?

 

 

 

Tous les jours, il faut suivre la densité et la température (qui est parfaitement contrôlée), afin de suivre de près l'évolution des fermentations, et déjà déguster les premières cuves, afin de décider du travail. Même si nous sommes bien évidemment suivi par un laboratoire œnologique, qui passe tous les jours prendre les échantillons, et qui est très performant sur les renseignements qu'on en tire, les décisions se prennent toujours à la dégustation.

 

 

 

Remontage, remontage avec aération, délestage, pigeage … sont des termes fréquents pour le caviste.

 

 

 

Sur la photo, le pigeage de cette cuve tronconique en chêne est fait pour "enfoncer le chapeau de marc" pendant la fermentation, et ainsi, pouvoir mettre en contact les peaux, la pulpe, et le jus, afin de tirer parti de la concentration obtenue au vignoble.

Qu'en pensez-vous les jeunes, elles ont de la force les petites levures ? Cela semble dur !

 

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 15:32

Le mourvèdre est un autre cépage important de l'assemblage. Il apporte une belle structure tannique, et est donc important pour le vieillissement des vins. Il a aussi des caractéristiques anti-oxydantes, et se marie très bien avec les grenaches des quartiers tardifs.

 

 

Le temps se maintient exceptionnel, avec des nuits relativement fraiches, puisqu'il fait 12 à 14°C le matin, et le soleil abondant de la journée fait monter les températures à 28-30°C l'après midi, avec toujours un léger vent.

Les cuves se remplissent de raisins superbes... Espérons que l'expérience issue de 7 générations de vignerons à Châteauneuf-du-Pape nous permettra d'en tirer le meilleur parti ...

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 18:59

Ce matin, nous vendangeons la plus vieille vigne du domaine. C'est une parcelle qui est dans la famille depuis 1695, comme en atteste un acte notarié, dans le quartier "Pradel".

 

 

C'est la base du Boisrenard, issu exclusivement de très vieilles vignes, et celle-ci a commencé a être replantée en 1902… elle a donc plus de 100 ans ! Comme vous l'apercevez peut être sur cette photo, plusieurs rangées ne vont pas jusqu'au bout … c'est vrai qu'au cheval, c'est plus aisé de faire demi tour en route qu'en tracteur ! D'ailleurs, cette parcelle fait bien entendu partie des 12 hectares qui sont travaillé au cheval (voir d'autres articles sur ce blog).

 

 

Sa production est faible (très souvent entre 15 et 20 hl/Ha), mais loin d'être ridicule. Cette année, ce sont même de belle grappes que l'on retrouve sur la plupart des ceps.

 

 

Elle est plantée cépages mêlés, comme cela se faisait autrefois, avec une dominante de grenache, puis pas mal de mourvèdre, et un peu tous les autres cépages.

 

 

Ses racines très profondes lui permettent d'aller chercher la fraîcheur et toutes les caractéristiques du terroir en profondeur, et de ne pas souffrir de la sècheresse. Même dans les années sèches comme cette année, pas de feuilles jaunes ou sèches.

 

 

Cette parcelle sera vinifiée à part, dans une cuve tronconique en chêne … mais nous en reparlerons plus tard …

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 16:34

De très belles parcelles de vieilles vignes sont ramassées en ce moment. Ce matin, "coteau de l'ange", avouez qu'avec un nom pareil, si on n'est pas capable de produire de beaux raisins, il vaut mieux changer de métier !

C'est une des composante du "Boisrenard", notre cuvée de très vieilles vignes. Seules les parcelles de plus de 60 ans peuvent entrer dans sa composition. Et cela peut aller bien plus loin, mais nous en reparlerons demain…

 

 

Prélèvements de raisins afin de faire des analyses en laboratoire, ou plus simplement avec les réfractomètres, permettent de choisir l'ordre dans lequel les parcelles sont récoltées afin de les ramasser au point de maturité optimum.

Sur la photo, Daniel, Frédéric, et Régine (notre mère) lors d'un contrôle sur la parcelle de "Cabrière vieille vigne".

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 17:24

Aujourd'hui, les deux équipes étaient réunies pour ramasser une parcelle de vieilles vignes ( 90 ans d'âge) qui est plantée cépages mêlés directement dans le vignoble.

 

 

Ce matin, à la fraîcheur (relative puisqu'il faisait 14°C), nous avons ramassé les blancs. C'est pour ça que j'appelle cela la "promenade des vendangeurs" car c'est une souche par ci, une par là, car tous les cépages sont mélangés, rouge et blancs ! C'est comme cela qu'ils faisaient autrefois … et cela donne de beaux résultats.

Les blancs (clairette principalement, puis grenache blanc, roussane, bourboulenc et quelques picpoul et picardan) sont cueillis à part, et donneront une partie du "Boisrenard blanc", notre petite cuvée de très vieilles vignes en blanc aussi.

 

 

L'après midi se continue avec les rouges qui sont parfaitement mûrs.

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 16:16

Retrouvez encore plus de photos sur "photos-vendanges-2007"

A la demande des vendangeurs, j'ai ajouté un "module" album photo intitulé photos-vendanges-2007, (lien sur le blog sur la droite en bas).

Les vendanges 2007 continuent parfaitement en ce samedi ensoleillé.

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 16:05

Au petit matin, à nouveau cueillette de blancs.

Des cépages mélés directement dans le vignoble, comme cela se faisait autrefois, avec une dominante de clairettes. C'est un cépage élégant, fin, qui donne des arômes floraux dans les vins. Vu l'âge des vignes chez nous, il donne aussi, beaucoup de minéralité.

 

Les vendanges se poursuivent en même temps sur les autres cépages, grenache et syrah.

 

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 16:59

Mistral, mistral ... dans quel sens pensez-vous qu'il souffle ?

Journée assez diversifiée avec cueillette des Cinsault du quartier "Beaurenard".

Le cinsault est très intéressant dans l'assemblage dans les années sèches et chaudes, car il tempère l'ardeur du grenache, et amène de la complexité aromatique. Il donne aux vins des arômes fruités, fins, et souvent des épices (comme muscade, safran).

Il produit des grappes plutôt grosses, avec de gros grains, et une peau fine. A manger, c'est le meilleur de nos cépages, et certains vendangeurs ne s'en privent pas.

L'autre équipe vendangeait des syrah, puis des grenaches.

Le mistral continue de souffler fort, avec des rafales à 90km/h. Les souches les plus jeunes au système racinaire moins profond donnent quelques signes extérieur suite à la sécheresse, avec des feuilles qui sèchent et quelques grains qui commencent à "se figuer" comme sur cette photo de cinsault. Ils ont une grande concentration en sucre. Quel régal !

 

 

Repost 0
Frédéric Coulon - dans Vendanges
commenter cet article