Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 12:43

J-1

Très régulièrement nous procédons à des prélèvements afin de prévoir au mieux les vendanges. Avec une vingtaine de parcelles à Châteauneuf (voir article du 18 octobre avec vue aérienne) il est important que chacune soit vendangée à parfaite maturité.

Des grains de raisin sont ainsi ponctionnés un peu au hasard dans les rangées puis

-         soit testés directement avec le réfractomètre afin d’estimer le degré potentiel, et goûtés afin d’estimer la saveur,

-         soit envoyés pour analyse au laboratoire œnologique afin de déterminer plus précisément l’évolution de la maturité.

C’est grâce à ces contrôles que nous avons décidé de récolté demain avec une équipe restreinte les premiers cépages bien murs (roussanne), puis d’attendre jusqu’à lundi pour attaquer en force une récolte qui s’annonce très intéressante. En espérant que l’été indien qui semble s’être installé veuille bien séjourner dans la région tout le mois de septembre J

 

Repost 0
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 13:07

J Superbe !  J

Les prélèvements de raisins que nous avons effectué ces derniers jours, donnent des résultats étonnants.

Tant au niveau des anthocyanes, des tannins que des maturités phénoliques tous les espoirs sont permis. On croise les doigts… Le début des vendanges est prévu jeudi pour quelques roussannes, mais surtout lundi pour de bon.

 


 

Repost 0
31 août 2006 4 31 /08 /août /2006 14:21

Bon d’accord, entre temps il y a eu des factures J … mais ce matin la facteur m’a gentiment déposé le dernier numéro de Cuisine et Vins de France sans se douter qu’il allait m’apporter une bonne nouvelle. Voici donc un nouvel article :

Domaine de Beaurenard

Châteauneuf du Pape Blanc cuvée Boisrenard 2005

A partir d’une antique vigne plantée en foule (tous les cépages y sont mélangés), les frères Coulon font résonner le terroir de Châteauneuf du Pape et frissonner l’heureux dégustateur de Boisrenard. Parfumé, son corps charnu laisse entrevoir des délices de volupté à peine teintés pour l’instant de l’empreinte minérale du lieu. C’est elle qui d’ici à quelques années fera jaillir la puissance du vin.

Bon c'est promis, à partir de demain je parle un peu des vignes et surtout des vendanges qui approchent à grand pas...

Repost 0
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 11:59

Il y a des matins ou il n’y a que des factures. Et puis… des matins, comme aujourd’hui, ou je découvre en ouvrant le courrier un article dans GaultMillau et un dans le Wine Spectator !!!


 

Les champions du Prix-Plaisir

 

 

 

Il est des vins qui s’attachent aux songes. Les château Margaux, Latour, Haut-Brion mais aussi la Romanée Conti, l’Hermitage, le Montrachet et les Vegas Sicilias espagnoles appartiennent à ce club fermé à double tour. Faut-il rappeler que ces vins sont inaccessibles aux communs des mortels ?

Il est aussi des vins à la mode qui profitent des tendances, des coteries : des critiques élogieuses et les cours s’envoles. Rangeons dans cette classe élitiste les vins de garage bordelais, les petits climats bourguignons et les cuvées spéciales ferrées au bois neuf.

Et puis il y a les autres vins qui racontent la diversité du vignoble hexagonal. Droits dans leur terroir, élaborés par des vignerons ambitieux, ils visent la qualité en sachant raison garder sur les cours. Des vins qui redonnent tout leur sens aux mots plaisir et convivialité. Pour son numéro Spécial Vins, GaultMillau a fait le voyage dans 7 appellations qui savent résoudre l’équation délicate du prix et du plaisir. De ces dégustations, il apparaît que la France est un fabuleux pays de cocagne pour les amateurs qui ne font pas une religion des étiquettes prestigieuses. Résultat : plus de 60 bons et très bons vins, vendus entre 4 et 10€ : des « Champions du prix-plaisir ».

On a beaucoup aimé :

Domaine de Beaurenard

  - Côtes du Rhône Villages Rasteau rouge 2001, 2002, 2003, 2004

  - Côtes du Rhône 2004

… Daniel Coulon, au Domaine de Beaurenard, fier de montrer ses installations rénovées, mais aussi le cheval Joyeux, avec lequel il lui arrive encore de travailler la vigne. Ce passionné qui croit en l’agriculture raisonnée, a été le premier à Châteauneuf du Pape à enherber les vignes, il croque les grains avant la vendange, donne deux seaux à ses vendangeurs, pour un premier tri, et apprécie les fermentations longues. Ses vignes ont 45 ans d’âge moyen (certain ceps de grenache sont centenaires) et ses rendements ne dépassent guère les 30 hectolitres l’hectare. Il a deux cuvées de Côtes du Rhône Villages Rasteau, dominées par le grenache, complétées de Syrah qui profite d’un sol d’argiles bleues. Le 2003, dont le fruit était très mûr, montre un beau nez, mais le 2004 nous a semblé plus équilibré. On apprécie aussi beaucoup son Côtes du Rhône rouge, légèrement épicé.

Repost 0
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 15:06

La fête de la véraison célèbre à Châteauneuf la période où les grains de raisin commencent à prendre la couleur de leur maturité.

Frédéric est allé faire un tour ce matin dans les vignes. Il a pu constater que la véraison est quasiment terminée pour les Syrah, et  est en cours pour les Grenache.

Repost 0
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 14:44

Durant l'été, nous avons eu le plaisir de lire quelques articles parlant du Domaine de Beaurenard.

Tout d'abord "Le Monde", qui a fait un article sur notre association Rhône Vignobles, et qui a sélectionné le Côtes du Rhône.

Puis le Wine Spectator de Juillet, sur Châteauneuf du Pape, mentionnant à plusieurs reprises le Domaine de Beaurenard, et enfin le Wine Spectator d'Août notant nos Châteauneuf 2004.

 

 

Le vin par la bande

Partout, des vignerons doués se regroupent pour transmettre leur expérience technique ou commerciale. Partageant avec convivialité une même ambition, ils font plus sûrement progresser le vignoble que nombre de structures officielles.

Le Rhône en liberté

 Du nord au sud de la Vallée, deux clubs ont permis à des vignerons doués de s’émanciper de la tutelle du négoce et des coopératives.

 

  • Rhône Vignobles : (J.M Gérin, Christine Vernay et Paul Amsellem, Yves Cuilleron, Louis Chèze, Laurent Combier, Dominique et Laurent Courbis, Jean Lionnet, Hubert Valayer, Cécile Dussert et Philippe Cartoux, Christophe et Isabelle Sabon, Daniel et Frédéric Coulon, Yves et Alexis Rousset-Rouard, Peter Fischer, Etienne Montès.
  •  Les toqués des dentelles

 

Sélection à petits prix

 Domaine de Beaurenard Côtes du Rhône rouge 2004


 

                    

Prime time for Châteauneuf du Pape

 

As a generation settles in, quality surges in this historic appellation.  

Paul Coulon built up his domaine in the 1950s and ‘60s and was one of the first to export his wine abroad” …

… “In the vineyards, there is always something to be done : planting new vines, pruning, turning the soil. The Coulons like to work some of their old-vines parcels by horse” …  

97 - Domaine de Beaurenard cuvée Boisrenard rouge 2003 

Loaded with rich, dark layers of black currant, blackberry, truffle, tar, mocha and bittersweet cocoa. Gripping finish.  

 

94 – Domaine de Beaurenard 2003 

Big wine, with a wall of structure around a core of black currant, blackberry and fig fruit. Long finish drips with fruit.  

 

93 – Domaine de Beaurenard cuvée Boisrenard blanc 2003  

Dried pineaple, mango, graham and glazed peach flavors.  

 

94 - Domaine de Beaurenard cuvée Boisrenard rouge 2004

Silky, pure and driven by beautiful black cherry, currant and blackberry fruit. Plenty of tabacco, toast, mineral and graphite hints too, but stays seamless and pure through the finish. Great lengh and mouthfeel. Best from 2007 through 2022.  

 

90 – Domaine de Beaurenard 2004

Lovely pure beam of red currant and red cherry fruit supported by hot stone and mineral notes. Hints of tobacco on the minerally finish. Should flesh out nicely in the near-term. Best from 2007 through 2017.

Repost 0
31 juillet 2006 1 31 /07 /juillet /2006 13:34

Nous avons effectué fin juin un effeuillage léger de l’intérieur des vieux gobelets afin de maintenir les grappes mi ombre mi soleil, tout en facilitant la ventilation.

Aujourd'hui malgré la canicule et la sécheresse, la vigne à Beaurenard se comporte merveilleusement bien.

Les racines s'enfoncent plus profondément encore dans les cailloux pour rechercher l'humidité, et préparer le stade suivant : la véraison.

Repost 0
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 14:37

Fin de nouaison pour les Mourvèdres.

Le port élancé de ce cépage est caractéristique.

Il tend les bras vers le soleil...

Serait ce une année propice au Mouvèdre ?

Il semblerait, mais la suite nous le dira !

Repost 0
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 12:35

J'ai entendu à l'heure de la sieste pour la première fois cette année, les cigales chanter...

Mais ce n'est pas le propos du jour. Je voulais vous annoncer notre participation aux Journées Internationales du Grenache organisées par le mouvement Slow Food dont nous faisons partie.

Slow food cherche à combiner le plaisir avec un profond sens de responsabilité à l'égard de l'environnement et du monde de la production agricole. On ne peut pas être gastronome et ne pas être sensible à la protection des cuisines locales, des races animales, des espèces végétales en danger d'extinction.

L'objectif de Slow Food est de développer un modèle d'agriculture moins intensif et nocif, capable de préserver et d'améliorer la biodiversité et d'offrir aussi des perspectives pour les régions les plus pauvres.

A Collioure, le 26 juin 2006, 50 vignerons du pourtour méditerranéen, venus du Rhône, du Languedoc, du Roussillon et de Tarragone présenteront leurs vins à base de grenache. (bulletin d'inscription)

Retrouvez-vous aux Journées Internationales du Grenache le lundi 26 juin au Château Royal de Collioure (66).

Repost 0
12 juin 2006 1 12 /06 /juin /2006 13:21

Pendant que se jouait « Argentine – Côte d’Ivoire », c’était une rencontre amicale qui avait lieu à l’Échansonnerie des Papes, entre l’Afrique du Sud et Châteauneuf du Pape…

 

Notre ami Mr Christian Martray sommelier au restaurant l’Albert 1er à Chamonix, nous avait confié ses amis ayant pour guide Mr Morand restaurateur à Johannesburg.

Repost 0
Magali Coulon - dans Voyages
commenter cet article