Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 12:59

Article paru sur le site internet canadian "WINEACESS"

 

 

wineaccess 

 

 

NO GREEN BEER FOR ME THIS YEARS

 

 

How I spent my St. Patrick's Day

 

This was a pretty awesome day, but strangely didn't include any beer. Like most Wednesday's, my time at the office started out with a few quick meetings including my weekly update with the publisher where I get to fill him in on the status of our upcoming wine competitions (the International Value Wine Awards and the Canadian Wine Awards). After the quick update, I was running off to a 10 am tasting of Cotes du Rhone wines with the Calgary Sommelier Society (CSS) at the Cookbook Co. here in town. The CSS is a group of professional sommeliers and industry insiders who get together whenever possible and taste wine. Usually, those tastings involve either a winemaker or winery principal who happens to be in town and wants to get his wine in front of a number of professionals in a formal tasting setting. Sorry, it's not open to the public, but if you have questions about it, I am happy to answer questions or pass along emails to the organizer (tfirth@wineaccess.ca)

This first tasting was with Frédéric Coulon of Domain de Beaurenard a top shelf producer of Côtes du Rhône http://www.beaurenard.fr/ the tasting was built out of a horizontal tasting (tasting several different wines from a single producer) with 2 vintages of each wine (a vertical tasting). The winery is fully committed to being organic and are pretty much all the way there and expect to be by the 2010 vintage along with some motions of biodynamics which Frédéric believes provides a "better expression of terroir" that all encompassing sense of "place" and uniqueness which virtually all wines hope to achieve. The wines are 100% hand harvested and undergo extensive hand sorting before fermentation which all takes place with natural yeasts

 

 

 

 

The wines tasted were:

Domaine de Beaurenard 2006 Côtes du Rhône
Showing a touch of heat, while still supple on the nose, this Grenache based wine has about 15% each of syrah and cinsault. Decent fruit presence on the nose translated to a fairly tart wine which was a little disappointing at first. NB. This same bottle was retasted at lunch a few hours later and was significantly better and had more complexity both on the nose and palate with that bit of extra time. If you encounter the wine being a touch sullen either decant, or give it some air.  Around $19 in AB

Domaine de Beaurenard 2007 Côtes du Rhône
The soon to be released vintage was rock solid with strong youthful colours on the rim. While on both the nose and palate tart cherry, strawberry, and woody shrub notes with hints of rose petal and rock candy. Bright acids should make this very food friendly, and still good on its own. 88 points.

Domaine de Beaurenard 2006 Châteauneuf du Pape
Slightly closed at first the wine started opening up fairly quickly. This is quite young for CNP so should continue to develop for a very long time. Bright cherry fruits with wood chip and pepper. Grenache based, its rich and full with good fruits and a slightly muddled mid palate which I am blaming on a slightly dumb period for the wine right now. Interestingly, it rebounds on the back palate and brings with it a strong and enjoyable finish. 89 points AB price around $43 I would love to taste this same vintage again in about 5 years when I think it will be showing much better.

Domaine de Beaurenard 2007 Châteauneuf du Pape
Lots going on in this very youthful CNP with abundant alcohol heat on the nose right now. Still based around grenache at about 70% syrah and mourvèdre each providing 10% with numerous grapes rounding out the blend. Big cherry, plum and blackberry notes with blueberry reduction and pepper spice characters. The palate brings with it cool chocolate flavours which well complement the flavours you expect from the nose. Very well integrated so far, this should be a keeper for about 10 years or so, but I expect it should benefit from around 15 years in the cellar. 91 points should be around the same price as the 06 when it lands.

Domaine de Beaurenard 2006 Boisrenard Châteauneuf du Pape
This was a stunning glass of wine. Practically overflowing with spicy tones and ripe fruit sourced from only old vines ranging from 60-100 years of age. This wine is also representative of all 13 varietals allowed for CNP but still based on Grenache which are all co-fermented together rather than independently which is the norm. True and rich on the palate, the tannins are generous and balance even the more subtle floral notes. Will develop and will improve with time over the next 15 years and beyond. 94 points and about $72 in AB.

Domaine de Beaurenard 2007 Boisrenard Châteauneuf du Pape
Another stellar wine, a bit hot on the nose, but showing the full spectrum of blackberry, cassis, and Saskatoon berry with mince and a light woody tone. Really, just a beautiful nose. Silky tannins in the mouth which balance the bright acids and delicious fruits. Perhaps most telling, a finish that is measured in minutes every second delicious. 93 points. $72

Domaine de Beaurenard 2006 Boisrenard Blanc Châteauneuf du Pape
Sourced from 80+ year old vines there are only about 6 to 10 barrels of this made each year certainly keeping the CNP blanc in the niche category. Dominated by green apple aromas with lemon, mineral, and straw notes, the palate is riper and richer with a creamy toasty character and tropical fruits. Very interesting and very tasty it might be a touch expensive, but this is top quality white and either drink with good company at home, with a great meal, or if you just want to reward yourself. Serve cool, but not cold. 93 points and will retail around $71

Domaine de Beaurenard 2007 Boisrenard Blanc Châteauneuf du Pape
The upcoming vintage is heavenly even this young, bright crisp fruits with a touch of lemon citrus and honey and a pleasant leesy note. Very tropical on the palate, a cool bitter nose emerges on the mid palate and just makes the finish sing. Each sip just tasted better and better. Might be the most perfect compliment to lobster that I have ever had. A little too young, it might be a disservice to drink it now, but buy a few if you can and try one now and save the rest for a great evening about 10 to 15 years from now. 92 $71

All this magic took place quicker than we all thought and I had about an hour to kill before I was to meet Frédéric and a few other people for lunch at (my favourite) Rouge. A few quick emails back at the office and back at it.

The meal was tremendous again and the wines just showed so much better with that extra hour to open up. In talking more with Frédéric I got to understand the winery and its philosophy and where things seem to be headed for Côtes du Rhone. In a nutshell, Beaurenard makes great wine, its going to get even better, and the Rhone is still going to provide great value to consumers.

From here, I had to run back to the office for a meeting at 2 which I couldn't miss and once that done I was off to a 30 year vertical of single vineyard Barolo (I know! That's pretty awesome!) tasting which I had also been looking forward to for weeks from Fontanafredda.

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 08:14

Le point

 

 

" Un Rasteau du domaine de BEAURENARD de Paul COULON accompagnent à point cette cuisine de caractère".

 

 

LA TABLE par Gilles Pudlowski

 

A deux pas de Lille, une table formidable, animée par un couple de chtis passionnants. Bienvenue chez les Burgeat!

le point restaurant B 

Ils sont deux, jeunes et pleins d'entrain pour leur première affaire. Christine travaillait dans la banque, au Crédit mutuel. Grégory Burgeat a fait l'école hôtellière à Lille, des stages chez Bardot au Flambard, chez Charly à Robaix, à l'Auberge de la Garenne à Marcq-en-Baroeul, avant de demeurer sept ans au Septentrion à Bondues, puis à L'Auberge du Forgeron à Seclin, enfin de créer L'Esplanade avec Christophe Scherpeerel à Lille, puis de suivre Benoît Bernard à la Laiterie de Lambersart.

 

L'empreinte de ce dernier, dont il sera le fidèle second, va le marquer durablement. Fou de produits, comme son maître, Grégory s'installe dans un ancien Relais de Chasseurs dont il fera un QG  de gourmandise aves des produits de qualité artisanale. Le lard fermier des environs, le poisson des côtes proches, le hareng du Nord, la pomme de terre picarde: cette cuisine estampillée chtie revendique hautement le sel et le sucre de ses racines.

 

Le cadre sobre, revu dans les tons de gris avec ses tables en stratifié, non nappées, hautes ou basses, sa cheminée dans une des salles du fond, a le look taverne guillerette ou estaminet tendances. Mais, dans le genre, Pierrot à Capinghem fait plus régional et le maestro Benoît en sa Laiterie de Lambersart, plus déco. Grégory et Christine s'en tirent par la décontraction heureuse et une sincérité vite convaincante. Elle explique avec faconde, lui commente avec passion, tandis qu'une jeune serveuse enthousiaste fait goûter les vins du moment. Un splendide Côte-de-duras Vieillefont signé Catherine et Jean Mary Le Bihan ou un Rasteau du domaine de BEAURENARD de Paul Coulon accompagnent à point cette cuisine de caractère.

 

Ce qu'on goûte là? L'esprit du Nord en majesté, mais avec modestie et franchise, bref une manière de concevoir la vie au gré du marché, des saisons et des jours. La fine tarte à l'oignon en pâte feuilletée avec carottes émincées et un cornet de jambon enfermant de la roquette, une salade de tourteau au caviar de hareng fumé, une brandade de morue à l'émulsion au lard, plus une côte de porc prise dans le carré avec sa peau croustillante et son bon gras, ses cèpes et ses fabuleuses pommes de terres fumées au bois de hêtre. Bluffant! Le tout, proposé au gré de menus surprise bien vus, est d'une générosité sans faille.

La cuisine chez les Burgeat a le goût de la vérité. Et leur Nord ressemble à une terre sur laquelle seule la qualité a droit de cité.

 

B. RESTAURANT

19 Rue de la Neuville

Petit-Attiches ( Nord)

Tél. : 03.20.90.06.97

Menus : 26€ ( déj), 35, 45€.

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:21

Cette année le Syndicat des Vignerons de Cairanne réalise son premier  " MARCHE AUX VINS"

Samedi 17 avril de 11h - 20h

Dimanche 18 avril de 10h - 19h

 

Lieu : Salles communales au centre de Cairanne (parking)
Entrée : 5 € avec un verre à dégustation

 

marche aux vins cairanne

 

Cette manifestation originale se veut être le rendez-vous des amateurs de vin de la partie méridionale des Côtes du Rhône.

Pour cela, outre la participation de vingt cinq caves et domaines produisant l'A.O.C. Cairanne, seront également présents une vingtaine de vignerons des crus environnants : Rasteau, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes de Venise, Châteauneuf du Pape, Tavel, Lirac, Massif d'Uchaux, Séguret, Visan...

 


Les produits de terroirs élaborés par des artisans et/ou agriculteurs de talents qui s'inscrivent dans la philosophie de nos appellations seront associés à l'évènement ; des animations thématiques autour de la gastronomie et du vin seront proposées, entre autres avec le chef Christian Etienne (dimanche à 11h00) et le sommelier Serge Goukassian (samedi 14h30 et 17h00).

 


Nous vous attendons trés nombreux pour cette grande premiere, si vous souhaitez des invitations merci de nous contacter par mail paul.coulon@beaurenard.fr ou bien par tel au 04.90.83.71.79

N'hésiter pas à  consulter leur site Vigneron de Cairanne

Repost 0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:00

Cette année Châteauneuf-du-pape réalise son
 1er Salon des vins "les Printemps de Châteauneuf du Pape"

les 10 et 11 avril 2010 de 10h à 19h
Salle Dufays - Châteauneuf du Pape

1salon_chateauneuf_du_pape.jpg
Nous vous attendons trés nombreux pour cette grande premiere, si vous souhaitez des invitations merci de nous contacter par mail paul.coulon@beaurenard.fr ou bien par tel au 04.90.83.71.79

N'hésiter pas à  consulter leur site les Printemps de Châteauneuf du Pape

Repost 0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 15:26


el mundo vino
Article paru sur le site portugué " EL MUNDO VINO" à la suite d'une dégustation professionnelle de Daniel Coulon avec le groupe Rhône Vignoble dans la cave de Dirk Niepoort


Rubrique REPORTAJES " Grandes vinos"

Extrait de l'article "Rodano en Douro... y  Mosela! "  à notre sujet :

Daniel Coulon (un tipo largoy delgado con bigote y perilla y pinta de gustarle la juerga) del Domaine de Beaurenard, un nombre que sinceramente no conociamos en Châteauneuf du Pape, servia su blanco y tinto. Nuestro companero Luis Antunes de la Ravista de Vinhos andaba emocionado con su blanco, nos decia que era el blanco del Rodano que mas le habia gustado de su vida, y que solo conocer este vino ya le habia merecido el viaje...



Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 16:00

top.jpg

Le Domaine de Beaurenard à PARIS .....


Venez partager, déguster et découvrir les nouveaux millèsimes de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Village Rasteau, Côtes du Rhône avec Frédéric COULON.

Lors du 17 ème Salon des Vins des Vignerons Indépendants à Paris Champeret
 du 26 au 29 Mars 2010
à l'Espace Champeret
de 10h à 20h

Stand G 41

Repost 0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:07

58 ème Concour des Vins d'Orange

Comme chaque année, la dégustation des différents vins du Concour des Vins d'Orange s'est déroulé à l'Espace Alphonse Daudet à Orange
.
Cette année, nous avons obtenus 3 médailles :

Médaille d'Or - Chateauneuf du Pape Blanc 2009
Médaille d'Argent - Côtes du Rhône Villages Rasteau 2009
Médaille d'Argent - Côtes du Rhône Rosé 2009

Vous pouvez aussi consulter sur notre site l'ensemble de notre palmarès.

Palmarès du domaine de BEAURENARD

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 13:20

Le Domaine de Beaurenard va réaliser une expérience unique ! :

Goûter et suivre le même vin pendant 20 ans !

 

Retrouvez le protocole de dégustation expliqué en détail sur la première dégustation : lien

Retrouvez tous les articles sur cette expérience unique : lien

Dégustation du 20/01/2010 (9ème)

Pression 1015,1 hpa ;  t°pièce 21°C ;  t° du vin 18°C

 

 

 

Châteauneuf-du-pape
DOMAINE DE BEAURENARD
rouge 2006

Couleur

Très belle robe pourpre aux reflets violacés-rouge.
Belle intensité, la robe évolue avec des reflets rouges-violacés laissant augurer d’une évolution lente (toujours très jeune).

Nez

Expressif, beaucoup de fruits avec des notes de myrtille, de framboise, de cerise noire et de mûre, toujours sur le fruit. Grande finesse, une belle expression, acquiert aussi des notes de laurier et de garrigues. Reste encore très jeune, nez aromatique.

Bouche

Très soyeuse, ornée de velours, belle onctuosité mais aussi grande ossature. Encore très jeune, il s’ajoute une complexité qui est surtout perceptible après un carafage (obligatoire) car la bouche s’est un peu refermée…

Des pointes de cacao en bouche. Grande complexité après carafage et l'on remarque cette superbe ossature ...

Impression générale

Un vin très fougueux, dans toute sa jeunesse avec toute la belle chaleur de Châteauneuf du Pape soulignée par beaucoup de finesse. Le nez est toujours très beau, le bouche encore un peu refermée.

Accord

Un début de fermeture (janvier 2009) puis de réouverture (juillet 2009) puis à nouveau de fermeture en octobre 2009 et encore en janvier 2010 nécessite un carafage obligatoire ; ainsi le vin carafé devient très grand toujours dans sa phase de jeunesse…

 

 

 

Châteauneuf-du-pape
DOMAINE DE BEAURENARD
 rouge 2005

Couleur

Robe rouge aux reflets vermillon, identique à la dégustation de janvier 2008, en 24 mois la robe a très peu évolué. Belle couleur rubis à reflets rouge-orangé.

Nez

Belle expression typée de Châteauneuf avec beaucoup d’épices, caractéristique du cépage grenache. Nez s'ouvrant avec beaucoup de finesse. Beaucoup de fleurs de la garrigue avec des épices, toujours aromatique, commence à avoir quelques arômes de vieillissement (cuir…)

Bouche

Bien ouverte  avec cette typicité d’un beau Châteauneuf. Bien arrondie avec beaucoup d’épices, un peu de figue, du laurier et aussi du cacao, le tout avec une belle puissance et une grande harmonie, très ouverte. Très bon actuellement...

Impression générale

Ce vin est dans une très belle phase d’ouverture et dans toute sa complexité avec les toutes premières notes de vieillissement (cuir, saveurs d’automne). Belle longueur en bouche. Il vaut mieux le laisser venir dans le verre…

Accord

Très bien sur du faux-filet, du chevreuil et du magret…

Déjà excellent à boire…se goûte merveilleusement bien, la bouche est vraiment très belle...

 

 

 

 

Châteauneuf-du-pape "Boisrenard"
DOMAINE DE BEAURENARD
rouge 2005

Couleur

Robe foncée pourpre aux reflets violacés. Grande intensité colorante, toujours pas de différence/ janvier 2008.

Nez

Fruits noirs  avec des notes boisées très fines et des touches de noix de coco ; le boisé demeure discret et s'intégré de mieux en mieux. Des notes de fruités apparaîssent (mûres) . Il est particulièrement élégant.

Bouche

Structure particulièrement imposante adossée d’une belle complexité avec des notes fines de boisé et beaucoup de fruits (cerise noire, mûres) et d’épices. Grande puissance
Grand équilibre entre le bois et le fruit. Commence à bien s'ouvrir!

Impression générale

De très grandes caudalies, un grand vin d’avenir.

L'on peut commencer à l'ouvrir en le carafant.
Son évolution est lente mais très intéressante!

Accord

Ira bien sur un plat épicé comme un tagine d’agneau ou du sanglier, mais est à l’orée de ce qu’il va donner ; évolue particulièrement lentement ce qui est la caractéristique d’un grand vin et d’un grand millésime.

Depuis 1 an, belle évolution lente, des notes fruitées s’ajoutent et le boisé s’intègre de mieux en mieux... le vin cntinue à s'ouvrir de manière très régulière (pas de phase fermeture)

 

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 14:41

Le figaro 28 01 2010
L'effet protecteur des flavonoïdes du vin, du thé, du cacao

L'Académie nationale de pharmacie a débattu hier des apports bénéfiques sur le cœur et le cerveau de molécules contenues dans certains aliments.

 

 

PRÉVENTION Le vin, le thé, le chocolat, principalement, et bien d'autres aliments contiennent des substances, les flavonoïdes, qui auraient des actions antioxydants et anti-inflammatoires, avec un effet protecteur éventuel au niveau du cœur et du cerveau. Depuis une quinzaine d'années, les recherches se multiplient sur ces molécules contenues dans l'alimentation. Hier, l'Académie nationale de pharmacie a consacré une de ses séances à débattre des effets sur la santé de ces substances prometteuses. Cependant, alors que de nombreuses firmes proposent désormais en parapharmacie des gélules ou capsules à base de flavonoïdes, l'académie estime que les données actuelles ne permettent pas d'encourager les « assertions santé» d'adjuvants alimentaires.

 

L'histoire des flavonoïdes commence dans les années 1990, avec la mise en évidence du paradoxe français: les Français, notamment dans le Sud- Ouest, ont un niveau de mortalité cardiovasculaire plus faible qu'ailleurs, malgré une consommation élevée de graisses saturées (un facteur de risque cardiovasculaire majeur), Cette exception a été attribuée à la consommation de vin rouge, spécialement élevé en France. Les flavonoïdes (des composés poly phénoliques) du vin ont été rapidement identifiés comme étant les médiateurs de cet effet bénéfique. Et de nombreuses enquêtes épidémiologiques prospectives ou rétrospectives ont tenté d'analyser le lien entre régime riche en flavonoïdes et maladies cardio-vascu­1aires (attaque cérébrale, infarctus) ou neurodégénératives (maladie d'Alzhei­mer, Parkinson).

« L'ensemble des informations ainsi acquises montre une tendance générale en faveur de l'association entre la consommation de vin rouge en quantité modérée (un ou deux verres par jour) au-delà de laquelle les effets délétères de l'alcool inversent la tendance, de thé vert ou noir et de cacao et la mortalité d'origine cardiaque ou neurodégénératives, explique le Pr Jean-Claude Stoclet, membre de l'Académie de pharmacie (faculté de Strasbourg). Il parait donc raisonnable d'émettre l'hypothèse selon laquelle la consommation régulière de certain fruits riches en flavonoïdes ou des préparations qui en sont issues, vins rouges, certains jus de raisin, les thés verts et noirs dans une moindre mesure, le cacao, est associée à une diminution de la mortalité…»

 

                         

Inhibition de certains gènes

 

La preuve formelle ne pourra être apportée qu'après des essais cliniques comparant un régime enrichi en flavonoïdes et avec une alimentation pauvre en flavonoïdes. Notons que la plupart des études ne mettent pas en évidence de lien entre alimentation riche en flavonoïdes et cancer. De nombreuses études expérimentales, sur culture cellulaire ou modèle animal, ont mis en évidence un effet direct des flavonoïdes sur la paroi interne des vaisseaux, avec une augmentation des facteurs vasodilatateurs et antiprolifératifs. Ces substances agiraient aussi par le biais d'inhibition de certains gènes, pour aboutir à un effet anti-inflammatoire.

Ou trouve-t-on ces flavonoïdes? Plusieurs centaines de flavonoïdes différents ont été identifiés. Malgré de nombreuses incertitudes, il apparaît que les flavonoïdes ayant un effet protecteur appartiennent aux classes des flavonoïdes (vins rouges, thé, cacao) et des anthocyanines (fruits rouges, cerises, cassis.).

 

 « Compte tenu des données récentes sur les effets et les mécanismes d'action de certains flavonoïdes, il pourrait être tentant de préconiser dès à présent un renforcement du régime enrichi en flavonoïdes, estime le Pr Stoplet. Il faut résister à la tentation: outre les incertitudes qui subsistent sur la nature des composés utiles, sur les quantités à préconiser, il n'est nullement exclu que l'on découvre des effets indésirables.» Pour le Pr François Chast, président de l'Académie de pharmacie, « sur la base des données actuelles, une amplification des efforts de recherche parait justifiée et urgente» .

Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 13:41


 A
l'occasion du Sommet de Copenhague qui s'est déroulé du 7 au 18 décembre 2009.
France télévision s'est mobilisé à travers ses programmes.
France 2 a diffusé le 8 décembre 2009 un grand reportage "Un soir pour la terre" suivi d'un grand débat sur le sujet....
(extrait ci dessous  : Daniel Coulon dans le vignoble du domaine de Beaurenard)



Un soir pour la terre
Repost 0