Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

Archives

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 14:05

Le Domaine de Beaurenard sera présent ce week end au salon des vignerons indépendants à  

 

STRASBOURG,

 WACKEN/HALLS 20/21 PLACE DE LA FOIRE EXPOSITION

STAND D 12

DU 18 AU 21 FEVRIER 2011

  

 Daniel COULON vous acceuillera et vous fera découvrir l'ensemble de nos vins ainsi que notre Châteauneuf du pape blanc 2010 et Côtes du Rhône Rosé 2010, fraîchement mis en bouteille.

 

 


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 16:08

Article paru dans le journal " La Marseillaise" Jeudi 20 Janvier 2011

 

Rasteau.  Placé au coeur d'un magnifique terroir, de galets roulés et d'argiles bleue, le village domine un vignoble voué majoritairement aux grenaches.

 

 

DEUX CRUS POUR UN SEUL VILLAGE

 

Cela pourrait paraître étonnant que l'on parle aujourd'hui de l'accession au "Cru" de Rasteau! Dans l'esprit de chacun en effet, le titre Rasteau a déjà une belle notoriété qui attache aux grands noms des côtes du rhône. Il faut savoir en outre que pour une autre de ses productions, le Vin Doux Naturel, Rasteau, a déjà été classifié cru en 1944.

 

Depuis le 24 novembre 2010, le "Rasteau" rouge tient enfin la consécration attendue".  Une reconnaissance qui ne vient que confirmer la richesse de notre terroir et récompenser plusieurs décennies de dur labeur", précise le Président Daniel Ferran.

Ce nouveau cru est donc le 16e des Côtes du Rhône. Il vient prendre tardivement la place qui semble être la sienne depuis toujours aux côtés des huit crus septentrionnaux* et des sept méridionaux**.

Au joli village perché de Rasteau, on sait concocter depuis bien longtemps d'agréables rouges aux élégantes robes sombres, au bouquets de fruits rouges bien mûrs et à la bouche généreuse, chaleureuse et particulièrement savoureuse.

A partir du millèsime 2010 (et 2009 sous certaines conditions) les vins rouges de Rasteau n'arboreront plus le nom de leur village comme référence.

Une restructuration du terroir a été délimitée par L'INAO et désormais seulement 1050 ha sont reconnus.

L'obligation de ne pas dépasser une production de 38hl/ha était déjà largement suivie. " De fait la plupart du temps la production est en réalité de 35hl/ha", confirme le vice président Robert Charavin. Comme les frères ainés Châteauneuf du Pape et Gigondas! " Le prix de la bouteille devrait rester stable",  affirme Jean Claude Paolucci, président de la cave Ortas " Nous pensons seulement qu'il pourrait y avoir plus de facilité à la vente".

Avec ses 38 caves particulières et la haute tenue de la cave coopérative, Rasteau est armé pour relever tous les défis. Nous lui souhaitons les plus belles réussites.

 

*Côte Rôtie, Condrieu, Château Grillet, St Joseph, Cornas, St Péray, Hermitage, Crozes Hermitage.

 

** Châteauneuf du pape, Gigondas, Lirac, Tavel, Vacqueras, Beaumes de Venise et Vinsobres.

 

 

NOTES DE DEGUSTATION

 

J'ai depuis longtemps un faible pour ces vins aux arômes de garrigue et de petits fruits rouges et noirs. Il convient de traverser le village et de se rendre à pied dans les vignes toutes proches pour couvrir et s'étonner de ces sols squelettiques ou croient de vieilles souches aux rendements serrés. Les vins qui en sont issus ont la particularité de mêler avec bonheur puissance et finesse.

Lundi dernier les vignerons de Rasteau présentaient leur millèsime 2010. Un peu tôt bien sûr pour découvrir toutes les richesses encore en devenir, le plus souvent la fermentation malolactique ne s'est pas encore produite et pourtant... quel plaisir que ce millèsime! Quel charme et quel avenir avec cette puissance ensoleillée et ces tannins souples et ronds. Il sera mis en bouteille et vendu en 2012. Il sera superbe en 2013/2015 au prix accessible de 7 à 14 euros.

 

Parmi eux:  Ceux du Domaine Elodie Balme, une invité chaleureuse soulignée d'un plaisir suave et courtois de fruits noirs - Le Domaine de la Collière ou Georges Perrot persiste à concocter des vins tout en finesses. Comment ne pas remarquer ceux de Frédéric  Roméro du Domaine de la Soumade à la bouche élégante et dense à la  fois et ceux de Daniel Coulon du Domaine de Beaurenard dont le travail sur argile bleue donne des vins étonnants dotés de si beaux tanins -  Puis ceux encore du Domaine des Escaravailles, des Coteaux des Travers, du Grand Nicolet, des Grands Bois, du Domaine Martin, Girardière, Verquière, de la Cvae Ortas ou de Didier Charavin, tour à tour, élégants, crémeux, fruités et épicés n'ajoutant que du bonheur au bonheur!

 

PIERRE GALAUD

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 10:20

 

 

Recette du Restaurant La Sommellerie à  Châteauneuf du Pape.

 

 

 

Pavé de bar en croûte d’algue sur risotto d’encre de sèche

aux saveurs marine, émulsion iodée

Sébastien Félix, chef de cuisine de « la Sommellerie »

 

Pour 4 personnes :

1 bar d’environ 800 gr,

100 gr de riz vénéré à l’encre de seiche,

½ citron confit,

1 échalotte, 1 oignon, 1 carotte, 1 bouquet garni

100 gr + 50 gr de beurre,

persil plat, (assaisonnement en fonction du goût)

sel, poivre,  piment d’espelette

Pour la croûte :

50 gr de beurre, 50 gr d’algues marine fraîche, 50 gr de parmesan, 50 gr de pain de mie,

150 gr de moules,

150 de palourdes,

huile d’olive,

1 verre de vin blanc sec,

 

Recette

 

q   habiller le poisson, lever les filets, desarréter, retirer la peau, garder les arrêtes et les têtes. Couper 4 pavés

q   Préparer la croûte d’algues en mélangeant au robot coupe ou mixer les algues, le parmesan, le beurre et le pain de mie de façon à obtenir une pâte homogène, laisser reposer au frais,

q   préparer le fumé de poisson, faire revenir les arrêtes dans l’huile d’olive avec la carotte, l’oignon, l’échalote, le bouquet garni. Ajouter ½  litre d’eau, laisser cuire environ 20 minutes.

q   Ouvrir les palourdes et les moules avec un verre de vin blanc, débarrasser, filtrer le jus …

q   Faire nacrer le riz à l’encre de seiche, assaisonner, verser le fumé de poisson comme liquide de cuisson, laisser cuire 20 minutes, jusqu’à réduction totale. monter avec 100 gr de beurre, lier avec 50 gr de parmesan, ajouter le citron confit en brunoise avec le persil plat, concasser quelques moules et palourdes décortiquées.

q   Découper la croûte de parmesan du diamètre du pavé de bar sur environ 3 millimètres d’épaisseur, disposer sur les poissons et mettre à four chaud (180°) durant 8 minutes.

q   Le Dressage,
En assiette creuse, cercler le risotto, déposer le poisson gratiné dessus, émultionner le jus de coquillage avec environ 50 gr de beurre demi sel. Disposer quelques coquillages autour du poisson, verser la mousse autour.

 

 

Accompagné du Châteauneuf Blanc 2008

  

Bon appétit

 

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 09:32

(Article paru dans Terre de Vins Janvier-Février 2011)

 

Terre de vins janvier fevrier 2011

 

Terre de vins janvier fevrier 2011-1Entre Orange et Vaison-la-Romaine, au cœur de la vallée du Rhône, Rasteau vient d’accéder au statut tant convoité de cru des côtes du Rhône. Une récompense amplement méritée pour ce village vigneron où cohabitent vins secs et doux sous le même toit.

 

Ni château imposant, ni relief spectaculaire. Au visiteur de passage, Rasteau ne peut offrir que ses douces collines s’avançant comme les dents d’un râteau en direction de l’Ouvèze. Au loin, les dentelles de Montmirail pointent leurs pics acérés vers le ciel tandis que le mont Ventoux se coiffe d’un gros nuage blanc. Ici règne le calme et la tranquillité. A l’abri du mistral, protégé par son clocher de pierre, le petit village coule des jours heureux à l’ombre des platanes, le bruit des fontaines se mêlant aux cris joyeux des enfants.

Pourtant, sur ces sols secs et arides inondés de soleil, hormis quelques oliviers et un peu d’arbres fruitiers, rien n’a jamais pu pousser, sauf la vigne. Une vigne noueuse et torturée capable de résister au froid glacial de l’hiver et à la chaleur écrasante de l’été, captant la moindre goutte d’eau dans les profondeurs de la terre.

Les vieux grenaches, assortis de plants de syrah et de mourvèdre, font aujourd’hui la richesse du pays : Rasteau vient d’accéder à la récompense suprême en devenant, cinq ans après Beaumes-de-Venise, le seizième cru des Côtes du Rhône. « C’est une belle récompense, se réjouit Daniel Ferran, président du Syndicat des vignerons. La première demande remonte quand même à trente ans ! » L’affaire a traîné. En plus de satisfaire aux critères de typicité et de notoriété exigés par l’Institut national de l’origine et de la qualité pour passer de côtes-du-rhône villages communal à cru, il a fallu convaincre l’administration française et les instances européennes que pouvaient cohabiter, sous un même nom, un vin rouge sec et un vin doux naturel.

Ces tracasseries n’ont pas empêché les vignerons d’aller de l’avant. Sereins et unis, ils élaborent des vins d’une homogénéité qualitative remarquable, contribuant ainsi à la belle harmonie qui règne déjà dans le paysage.

 

Terre de vins janvier fevrier 2011-2PAUL COULON

L’âme d’un musée vigneron

 

   Année après année, Paul Coulon a patiemment amassé les 3000 objets de ce petit musée, chinant dans les brocantes, les vides-greniers…  « Je l’ai ouvert en 1982 avec tout ce qui avait été conservé par mes ancêtres depuis sept générations sur le domaine de Beaurenard, à Châteauneuf du Pape ». Organisé en sept salles, qui portent chacune le nom d’un cépage, la visite débute par les instruments de travail du sol, araires, houes… se poursuit par les hottes à vendanges et autres outils de cave patiemment arrachés à l’oubli. Une  superbe collection de sécateurs, d’appareils à sulfater et de pals injecteurs pour lutter contre le phylloxera rappelle les aléas de la culture de la vigne. « Regardez ce gant en cottes de maille, il servait à écorcer les ceps pour lutter contrez la pyrale », s’exclame-t-il. Après la projection d’un petit film qui retrace notamment l’histoire de la viticulture dans la région, on entre dans la « vinothèque », un lieu unique où sont rassemblées plus de 2000 bouteilles (pleines) dont certaines datent de la fin du  XIXe siècle. Avant d’arriver au caveau pour une dégustation des côtes du Rhône et Châteauneuf du pape, certes plus récents, du domaine de Beaurenard, une dernière salle permet de se documenter sur la géologie, l’œnologie…

Pour approfondir la visite tranquillement à la maison, Paul Coulon a récemment réalisé un superbe livre sur son musée. Une véritable bible pour les passionnés.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 10:25

L'Association pour la Vie Espoir contre le Cancer organise

Mardi 14 décembre 2010 une vente Caritative à Paris.

 

Les fonds recueillis seront destinés à renforcer les moyens de l'association pour la recherche et à améliorer le soutien thérapeutique des malades.

 

Nous y avons participé en fesant le don d'un Magnum de Châteauneuf du Pape Boisrenard Rouge 2004.

 

 

  Vente caritatice AVEC

 

  Vente caritative AVEC 2 Vente caritative AVEC 3

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:10

 

La Sommellerie à Châteauneuf du Pape 

organise son 17 ème Grands Diners Vignerons 2010

le 10 décembre 2010 

auxquel les vins du Domaine de BEAURENARD seront associés avec leurs différents mets.

 

Frédéric COULON sera présent lors de ce dîner convivial afin de présenter l'accord-mets et vins mais aussi répondre à toutes vos questions sur le domaine et ses vins. 

 

Ci dessous le menu de la soirée

 

« Menu du Domaine de Beaurenard »

 

Crépinette de lièvre et foie gras aux giroles marinées,

jeunes pousses croquantes

 

Châteauneuf-du-Pape blanc 2009

 

 

Noix de Saint-Jacques rôties, duo d’artichaut façon barigoule et son écrasée aux herbes

 

Châteauneuf-du-Pape "Boisrenard" blanc 2006

 
Duo d’agneau, le carré rôti en croûte d’herbes

et l’épaule confite six heures en surprise d’aubergine

 

Châteauneuf-du-Pape "boisrenard" rouge 2007

 

 

Brie au mascarpone et truffes du Ventoux

 

Châteauneuf-du-Pape vieux "de derrière les fagots"…

 

 

  Fondant tiède au chocolat Guayaquil

 

Vin Doux Naturel Rasteau rouge 2003

 

 

Il reste encore quelques places de disponible, si vous souhaitez y participer vous pouvez directement contacter la Sommellerie.

 

 La Sommellerie
Restaurant - Hôtel ***

 Route de Roquemaure
84230 Châteauneuf du Pape

 Tel : 04 90 83 50 00 - Fax : 04 90 83 51 85
courriel : la-sommellerie@wanadoo.fr    www.la-sommellerie.fr

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 09:16

Article paru aujourd'hui (3-12-2010) dans le journal VAUCLUSE MATIN

  Vaucluse matinarticle de presse jpo 2010 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHATEAUNEUF DU PAPE

 

 DECOUVERTE DU VIGNOBLE EN 4X4

 

 

A l'occasion des portes ouvertes du Domaine Beaurenard Samedi et dimanche, Frédéric et Daniel Coulon, la 8ème génération de la famille Coulon offrent une animation originale et ludique afin de découvrir le vignoble de la célébre appellation Châteauneuf du Pape.

Trois ballades commentées à bord de 4x4 ( maximum 10 personnes par tour) seront organisées de samedi à 11,14 et 16h ( réservation au 04.90.83.71.79) Visites des chais avec un membre de la famille Coulon, dégustation des millèsimes 2008 et 2007, mais aussi des vieux flacons, buffet de mise en bouches salé et sucré seront au programme.

 

DSC 0003 (3)

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 08:30

Le Domaine de Beaurenard va réaliser une expérience unique ! :

Goûter et suivre le même vin pendant 20 ans !

 

Retrouvez le protocole de dégustation expliqué en détail sur la première dégustation : lien

Retrouvez tous les articles sur cette expérience unique : lien

Dégustation du 19/10/2010 (11ème)

Pression 1020,0 hpa ;  t°pièce 21°C ;  t° du vin 18°C

 

 

 

Châteauneuf-du-pape
DOMAINE DE BEAURENARD
rouge 2006

Couleur

Très belle robe pourpre aux reflets violacés-rouge.
Belle intensité, la robe évolue avec des reflets rouges-violacés laissant augurer d’une évolution lente (encore très jeune).

Nez

Expressif, beaucoup de fruits avec des notes de myrtille, de framboise, de cerise noire et de mûre, toujours sur le fruit. Grande finesse, une belle expression, acquiert aussi des notes de laurier et de garrigues. Reste encore très jeune, nez aromatique.

Bouche

Très soyeuse, ornée de velours, belle onctuosité mais aussi grande ossature. Encore  jeune, il s’ajoute une complexité qui devient perceptible même sans carafage, le vin se présente particulièrement bien, la bouche est sur le fruit avec une grande structure adossée d'une belle polyvalance ...

Des pointes de cacao en bouche avec une grande complexité que l'on remarque de plus en plus...

Impression générale

Un vin déjà moins fougueux, encore dans sa jeunesse avec toute la belle chaleur de Châteauneuf du Pape soulignée par beaucoup de finesse. Le nez est toujours très beau, le bouche reste à la fois fruitée avec une belle structure.

Accord

Un début de fermeture (janvier 2009) puis de réouverture (juillet 2009) puis à nouveau de fermeture en octobre 2009 et encore en janvier 2010 nécessitait un carafage obligatoire, depuis s'est produit une très belle ouverture toujours sur le fruit qui dure! (toute l'année 2010) 

 

 

 

Châteauneuf-du-pape
DOMAINE DE BEAURENARD
 rouge 2005

Couleur

Robe rouge aux reflets vermillon, identique à la dégustation de janvier 2008, en 33 mois la robe a très peu évolué. Belle couleur rubis à reflets rouge-orangé.

Nez

Belle expression typée de Châteauneuf avec beaucoup d’épices, caractéristique du cépage grenache. Nez s'ouvrant avec beaucoup de finesse. Beaucoup de fleurs de la garrigue avec des épices, aromatique, commence à avoir des arômes de vieillissement (cuir…)

Bouche

Bien ouverte  avec cette typicité d’un beau Châteauneuf. Bien arrondie avec beaucoup d’épices, un peu de figue, beaucoup de laurier et aussi du cacao, le tout avec une belle harmonie, Très bien actuellement...

Impression générale

Ce vin est dans une très belle phase d’ouverture et dans toute sa complexité avec les toutes premières notes de vieillissement (cuir, saveurs d’automne). Belle longueur en bouche. Il vaut mieux le laisser venir dans le verre…

Accord

Très bien sur du faux-filet, du chevreuil et du magret…

Déjà excellent à boire…se goûte merveilleusement bien, la bouche est vraiment très belle... déjà acomplie!

 

 

 

 

Châteauneuf-du-pape "Boisrenard"
DOMAINE DE BEAURENARD
rouge 2005

Couleur

Robe foncée pourpre aux reflets violacés. Grande intensité colorante, toujours pas de différence/ janvier 2008.

Nez

Fruits noirs  avec des notes boisées très fines et des touches de noix de coco ; le boisé demeure discret et s'intégré de plus en plus. Des notes de fruités apparaîssent (mûres) . Il est particulièrement élégant.

Bouche

Structure particulièrement imposante adossée d’une belle complexité avec des notes fines de boisé et beaucoup de fruits (cerise noire, mûres) et d’épices. Grande puissance
Grand équilibre entre le bois et le fruit. Commence à bien s'ouvrir!

Impression générale

De très grandes caudalies, un grand vin d’avenir.

L'on peut commencer à l'ouvrir avec un carfage obligatoire.
Son évolution est lente mais très intéressante!

Accord

Ira bien sur un plat épicé comme un tagine d’agneau ou du sanglier, mais est à l’orée de ce qu’il va donner ; évolue particulièrement lentement ce qui est la caractéristique d’un grand vin et d’un grand millésime.

Depuis 1 an, belle évolution lente, des notes fruitées s’ajoutent et le boisé s’intègre de mieux en mieux... le vin continue à s'ouvrir de manière très régulière (pas de phase fermeture), la complexité vient lentement.

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 13:12

Journées Portes Ouvertes
 


Vendredi 3 , Samedi 4 et Dimanche 5 décembre 2010 de 10h à 18h

* Visite guidées des chais avec un membre de la famille Coulon

* Dégusation des millésimes 2008 et 2007 ) mais aussi de très vieux flacons...
* Buffet de mise en bouche salé - sucré

* Nombreuses Offres Exceptionelles

En plus Samedi 4 décembre 2010

Découverte du vignoble de Châteauneuf du Pape en 4x4 avec Frédéric et Daniel Coulon

 

" IMPORTANT Uniquement sur réservation "

 

Si cette animations vous interesse merci de nous téléphoner au 04.90.83.71.79 pour réserver car seulement 3 tours dans la journée à 11h - 14h -16h (maximum 10 personnes par tour) seront organisés.

 

 

NOUS VOUS ATTENDONS TRES NOMBREUX POUR PARTAGER CE WEEK END AVEC NOUS.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 08:49

Le Domaine de Beaurenard sera présent sur 3 salons des vins des vignerons indépendants .

 

 LYON, Halle Tony Garnier du 28 octobre au  1 novembre 2010, Stand C 4

à LILLE, Grand Palais du 19 au 22 Novembre 2010, Stand A 23

à PARIS, Porte de Versailles du 25 Novembre au 29 Novembre 2010, Stand M 23


Vous pourez rencontrer un des membres de la famille COULON

Frédéric COULON à LYON et PARIS,
Daniel COULON (aidé par notre agent Mr Freddy SCHULZ) à LILLE.

Nous vous invitons a venir y découvrir nos derniers millésimes .

Vous pouvez préparer votre salon sur le site des vignerons indépendants

Et si vous souhaitez venir nous rendre visite,  des invitations peuvent vous être envoyées sur simple demande à
paul.coulon@beaurenard.fr


Partager cet article
Repost0