Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 13:11

 

 Les visiteurs du caveau du DOMAINE DE DE BEAURENARD ont pu apercevoir

 le cadre relatant la dernière visite présidentielle de 1938...

Vous pouvez d'ailleurs trouver ceux ci  sur le livre écrit par Paul COULON, L'âme du musée vigneron, page 284.

 

Voici l'article de presse paru Jeudi 28 Juillet 2011.

 

  Dauph-Sarkozy-2011-07-28.JPG

 

 

 

 

La dernière visite présidentielle remonte à 1938 avec Albert Lebrun

 

Aujourd'hui, vers midi, le président de la République Nicolas Sarkozy foulera le sol castelpapal. Il présidera une table ronde pour évoquer les perspectives d'avenir de la filière viticole.

Il faut remonter le fil du temps jusqu'en août 1938 pour trouver les traces d'une précédente visite présidentielle. De ce passage, les frères Daniel et Frédéric COULON gardent dans leur domaine Beaurenard de vieilles photos en noir et blanc.

" On n'était pas nés, mais tout le monde nous dit que c'était un jour de fête. Les entrées des caves avaient été décorées. C'est vrai que les temps ont changé et qu'il y a aujourd'hui une nécessité de sécurité. Mais ce n'est pas rien la visite d'un chef! " soulignent en choeur les deux frères. Aujourd'hui, Frédéric Coulon, avec son carton d'invitation en main se présentera à la rencontre qui réunira plus de six cents personnes. "Je ne sais pas si on pourra faire une intervention. Mais ce serait bien que des viticulteurs témoignent du poids des démarches administratives ou encore du devenir de massif du Lampourdier".

En attendant, depuis le début de la semaine, les réunions se sont enchaînéess.

Hier matin encore, une équipe était sur place pour que tout soit enfin prêt pour ce matin. Dès hier matin, les places de parking étaient interdites au stationnement. Ce matin, entre 10 et 14 heures, des déviations seront mises en place.

 

A leur domaine de Beaurenard, Daniel et Frédéric Coulon ont affiché au mur une photo datant de 1938, lors de la visite d'Albert Lebrun, président de la république qui avait dit "Le vin porte en lui des propriétés lénifiantes, qui en même temps qu'elles assurent l'équilibre rationnel de l'organisme, prédisposent à l'harmonie des esprits".

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires