Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page d'accueil

Recherche

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 10:27

Article paru dans le Journal " Le Dauphiné Libéré" Dimanche 13 Janvier 2013

dauphine_libere.jpg

Au Domaine de Beaurenard, domaine familial depuis sept générations, on s'attache à perpétuer les traditions et à transmettre le savoir-faire de père en fils. En ce moment, on attend que la vigne termine son cycle végétatif, l'arrivée des premiers gels et la chute des feuilles pour commencer la taille.

De l'antiquité jusqu'au XVIII siècle, on utilisait la serpette pour effectuer la taille. Avant l'arrivée des nouvelles technomogies, le sécateur manuel sera le plusutilisé dans la région.

Dans les années 1980 apparaît le sécateur pneumatique. Plus puissant, il réduit la pénibilité, mais nécessite l'utilisation d'un tracteur ou d'un compresseur pour produire l'air.

Au fils des années, celui-ci cédera le pas au sécateur électrique, actuellement utilisé par prés de 80% des vignerons de la vallée du Rhône. Même si l'utilisation de ce dernier est plus couteuse que le sécateur à main, les derniers modèles sur le marché, dotés d'une autonomie quasi journalière, procurent plus de confort et de sécurité pour leurs utilisateurs.

Trois types de taille sont pratiqués sur le territoire de l'AOC Châteauneuf du Pape : la taille en gobelet, le cordon de Royat et la taille Guyot. Depuis le 10 décembre, et ce jusqu'à la mi mars, 5 membres du personnel du Domaine de Beaurenard s'emploient à tailler les 30 hectares de vigne plantées en AOC Châteauenuf que compte le Domaine.

De son côté, Daniel Coulon, désormais à la tête de l'exploitation avec son frère Frédéric, se réserve le droit de tailler au sécateur à main la vigne historique du Domaine. Il s'agit d'une parcelle datant de la vente, après la Révolution ( 10 juillet 1798), du château des papes et de son parc à 33 citoyens châteaunevois. C'est sur cetteparcelle que son père Paul lui a transmis son savoir-faire, un héritage qu'il a ensuite fait passer à ses deux fils aînés, Victor et Antonin, et qu'il commence à donner à son dernier, Justin à peine âgé de 3 ans et demi.(Photo ci dessous)


Daniel_justin_coulon_taillevigne.jpg

 

 

Les trois types de tailles autorisés

Le mode de taille est une phase primordiale de la culture de la vigne. Il influe sur la qualité des raisins et du vin. A Châteauneuf du Pape, trois types sont autorisés en fonction des cépages.

En Gobelet

Elle consiste à former des bras issus du pied central afin de répartir et d'aérer la végétation et la vendange. Elle a pour objectif de modérer la production en utilisant que les 2 ou 3 1 ers bourgeons qui se trouvent à la base des sarments. Elle est préconisée dans les régions les plus ensoleillées.

 

Guyot

Elle consiste à former 1 ou 2 baguettes issues des bois de la 2e années. Dans les 2 cas, un courson à 2 bourgeons est sectionné afin de garantir le capital bois pour l'année suivante.Elle est à préconiser pour les cépages les moins productifs, tout en sachant qu'il conviendra de contrôler la production des végétaux issus de ces baguettes.

 

En cordons de Royat

Comme les tailles guyots,elle s'accompagne d'un palissage qui soutient la végétation pendant sa pousse. Elle tend à modérer la production des cépages et des sols les plus vigoureux. L'aération obtenue par cette taille est un atout dans la lutte phytosanitaire pour le vigneron qui la maîtrise.

Charles COLIN

Partager cet article

Repost 0

commentaires